Sélectionner une page

Bruxelles vise un demi-milliard de recettes avec le péage urbain

par | Oct 15, 2020 | General

Le péage urbain bruxellois commence à prendre forme. Selon L’Echo, SmartMove – c’est le nom du système -, fonctionnera à partir de 2022 avec un tarif pour chaque voiture entrant dans la Région bruxelloise, complété par un tarif supplémentaire par kilomètre. Les voitures en leasing seraient incluses dans le système. Le revenu annuel est estimé à un demi-milliard d’euros.

Le tarif dépend du moment où vous entrez dans la Région de Bruxelles-Capitale et de la puissance (exprimée en chevaux fiscaux) de votre voiture. Pendant les heures de pointe (de 7 à 22 heures et de 15 à 19 heures), le taux fixe est de 1 euro et pendant les heures creuses (entre 10 et 15 heures), il est de 50 cents.

Une histoire « et-et »

Ce tarif fixe est multiplié par un facteur dépendant de la puissance fiscale de la voiture. Pour une voiture moyenne, vous pouvez vous attendre à ce que ce tarif double ou triple. Pour les voitures de plus de 20 chevaux fiscaux, le prix à payer sera même six fois plus élevé.

Ce n’est pas tout. Il faudra encore ajouter 18 cents par kilomètre en heure de pointe et 9 cents en heures creuses. Une note réjouissante : le week-end et la nuit (entre 19h et 7h), c’est gratuit.

Voitures de leasing

La complexité juridique de ce système n’est pas plus aisée lorsqu’il s’agit de voitures de leasing. Voici la piste envisagée : la taxation des voitures pour les sociétés de leasing à Bruxelles reste inchangée, mais les employés disposant d’une voiture de société paieront eux-mêmes l’utilisation des routes.

Les autres taxes restent (bien sûr) valables

Ces nouvelles taxes s’ajoutent aux taxes des autres régions. Si vous faites la navette entre la Flandre ou la Wallonie et Bruxelles, vous payez toujours la TMC et la taxe de circulation annuelle. La simplification de la fiscalité automobile sur l’ensemble du territoire belge n’est évidemment pas un objectif. Bruxelles est déterminée à suivre son propre chemin. Il reste maintenant à voir comment les autres régions vont réagir.

Source: FLEET.be

Tags: